Toulouse : un multirécidiviste « Toulousain de nationalité marocaine » cumule 21 années passées en prison

post_thumb_default

 

Quarante-sept ans, quarante-six condamnations pour vingt ans passés en détention et déjà de retour au tribunal. Soit une moyenne constante de deux infractions par an depuis 1990. Et on ne parle quasiment que de vols ou d’extorsions. « Un dossier désespérant » pour Patrice Michel, procureur de la République, qui l’a présenté comme « l’un […]

L’article Toulouse : un multirécidiviste « Toulousain de nationalité marocaine » cumule 21 années passées en prison est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

7 commentaires

  1. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Surtout- gardons le, ce trésor inestimable, entretenons le, payions lui un séjour dans une prison 5 étoiles avec salle de cinema, salle de gym et chambre individuelles…. et surtout nettoyons derrière lui avec des soins médicaux, cellules psychologiques pour ses victimes passées et futures !! C’est ca l’enrichissement !
    Pourquoi une pourriture pareils ne pourrit -elle pas dans une prison marocaine?

  2. Posté par Claire le

    Qu’attend-on pour l’expulser? Ce genre d’affaire montre bien la volonté délibérée de détruire les pays européens en gardant toutes les pourritures qu’on laisse entrer sans contrôle et qui deviennent « au mieux » des délinquants, au pire des djihadistes assassins.

  3. Posté par fabiola le

    Pas compris que la prison c’est sa maison ? Nourri, logé, endoctriné, il est parmi les siens avec leur gourou, ou peut-être que c’est lui qui est leur gourou. Il ne faut pas oublier que beaucoup de prisonniers dirigent l’extérieur depuis l’intérieur, ce sont de véritables communautés.

  4. Posté par Nicolas le

    Et il est toujours là… Coluche: Ne rions pas, c’est nous qu’on paye.

  5. Posté par Antoine le

    « Il est né à Toulouse, ses parents sont Français mais lui, il est Marocain alors qu’il devrait être autorisé à séjourner en France. »
    Si il a choisi d’être Marocain, il faudra l’expulser au Maroc !
    Il faut croire qu’il a eu beaucoup de plaisir en prison (au chaud, bien nourri Halal et toutes les chaînes TV gratuites …).
    Il serait temps que les magistrats ouvrent grands leurs yeux et oreilles pour se rendre compte du niveau du bonhomme. Au bagne !

  6. Posté par Léo C le

    Puis toujours s’opposer en victime. Il avait besoin d’être propre pour un rendez-vous (pas professionnel, rassurez-vous).

    Je ne comprends même pas qu’il ait encore un titre de séjour en étant multirécidiviste confirmé.

    Comment ce fardeau social n’a-t-il pas encore été expulsé ?

    Comme ses parents sont Français parce que simplement nés en France, lui semble donc avoir choisi la nationalité marocaine. Qu’il assume et qu’on le foute dehors.

    Je reviens sur la nécessité de réinstaurer et réhabiliter un système pénitentiaire

  7. Posté par Mains propres le

    Et si l’on abrégeait ses souffrances ? Quelles économies ! D’un autre côté , il justifie les emplois de la « Justice » et de l’ « Intérieur » , qui croulent sous le travail . . . . .

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.