Un maire donne ses indemnités pour sauver son église

post_thumb_default

 

ThumbnailBrétigny (Eure), un petit village de 160 habitants lance un appel à l’aide pour sauver son église. L’église Saint-Cyr et Sainte-Julitte est un monument singulier du 12e siècle, caractérisé par son porche à pans de bois et son clocher hexagonal recouvert d’ardoises.

Une première tranche de 150 000 € est nécessaire pour les travaux d’urgence (assurer l’étanchéité des couvertures et assainir l’édifice). L’État doit en financer 20%, le département 40%. Le budget très serré de cette petite commune ne permet pas d’assumer le reste des travaux. Mais pour constituer un premier pécule, le maire s’est impliqué personnellement en reversant l’intégralité des indemnités de son mandat à la cause de l’édifice.

Il reste aujourd’hui environ 60 000 € à trouver pour boucler le projet. La mairie fait donc appel à la générosité des particuliers et entreprises. Le partenariat avec la Fondation du Patrimoinepermet aux dons d’être déductible de l’impôt sur le revenu, de l’IFI ou de l’impôt sur les sociétés.

Comment faire un don déductible ?

  • en ligne à l’adresse : www.fondation-patrimoine.org/55722
  • par chèque à l’ordre de la Fondation du patrimoine – Brétigny. A envoyer à la Fondation du patrimoine, 14 rue Georges Charpak, BP 332, 76136 Mont Saint-Aignan cedex.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par miranda le

    J’ai l’impression que nos églises vont devenir le lieu, bien sûr de prières, mais aussi de rassemblement, d’échanges d’informations pour savoir se protéger des CONNERIES de nos gouvernants.
    Ces lieux vont nécessairement redevenir des lieux de solidarité et non pas de prière de chacun dans son coin. (hélas la prière était une pratique un peu trop individualiste dans le catholicisme, alors qu’il y a plus de relations entre les fidèles dans le protestantisme).

    De toute façon ce n’est pas dans les salles des fêtes des mairies, HORS DE PRIX, que nous pourrons nous rassembler. C’est tellement cher qu’il faudrait demander une participation plus forte que celle d’une place de cinéma.

  2. Posté par jsg le

    Il y a une prise de conscience de ce que sont les racines de la France, son histoire, bref sa (vraie) culture. N’en déplaise à tous les hypocrites qui sappent tous les efforts de certains enseignants qui voudraient enseigner la vraie histoire de NOTRE pays. Alors, le rempart contre cet islam mortifère et sournois, ne rencontrera d’obstacle que face au christianisme. la laïcité est désarmée face à l’islam, n’en déplaise aux frangins adorateurs du GADLU (grand architecte de l’univers).

  3. Posté par Aude le

    Brave homme, je le félicite.
    Français, défendez vos églises, votre patrimoine, votre culture, vos traditions.
    C’est minuit moins une !!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.