Hongrie. Qui veut accréditer la théorie du complot ?

post_thumb_default

 


On voudrait accréditer la thèse que George Soros est l’instrument universel et unique d’un complot visant à faire de la planète entière le vassal d’une mondialisation obligatoire venue des États-Unis, qu’on ne s’y prendrait pas autrement.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par leu fro le

    Soros, là où il passe, il fait du mal. Dès son jeune âge! Hongrie, Londres , Colombie, USA, etc. Avec son pognon il sème le caca partout (à travers ses dons – ONG – Open Society Foundations qui arrose partout). Les Obamas et Clintons lui léchaient les bottes. Et bien d’autres, aussi en Suisse, même å Genève, MCR.

  2. Posté par Diane le

    Quand les gens sont contents de leur gouvernement et le réélisent haut la main, notre presse nous dit que ce n’est pas bien, que forcément le gouvernement est mauvais….

    Et quand les gens ne sont pas contents de leur gouvernement, par exemple en France, alors ça pour notre presse, c’est forcément un bon gouvernement !

    Pourtant je me souviens de Thomas Hobbes, le philosophe qui disait que l’homme étant « un loup pour l’homme », nous sommes d’accord de renoncer à une part de liberté en échange de protection de la part d’un gouvernement. C’est la base du contrat social.

    Alors si nous renonçons à une part de liberté sans recevoir de protection de la part notre gouvernement, nous nous sentons floués. A contrario, les Hongrois pensent que leur gouvernement les protège, et c’est pourquoi ils le réélisent, car le contrat social est respecté .
    A nos gouvernants d’en tirer des enseignements. C’est pourtant facile à comprendre : relisez Hobbes

  3. Posté par UnOurs le

    Tiens, je me demande tout soudain si Johann Rochel, avec son mouvement visant à noyauter la constituante valaisanne …

  4. Posté par SD-Vintage le

    « faire de la planète entière le vassal d’une mondialisation obligatoire venue des États-Unis » : les conservateurs US et Israéliens détestent Soros, qui a financé « Occupy Wall Sreet », H. Clinton et les démocrates, et essaye de faire battre tous les candidats républicains vraiment de droite.
    Soros est d’abord un gauchiste anti occidental.
    La « mondialisation obligatoire venue des États-Unis » c’est un fantasme d’une certaine droite et d’une certaine gauche.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.