Black Friday, c’est Vendredi Noir chez nous

post_thumb_default

 

 Black Friday : 5…4…3…2…1… Meuhhh ! Bêêêhhh ! Le Black Friday tombe cette année le 24 novembre 2017. Moins d’un mois après nous avoir imposé à la trique leur Halloween, les mondialistes américains reviennent à la charge avec ce rendez-vous consumériste. Pas de trêve des confiseurs pour nos cartes de crédit. Arrivant des États-Unis, où le lendemain …

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

15 commentaires

  1. Posté par Maurice le

    Ha ha, bon appétit au Chapon-cha-pond-pas !
    Ça me donne des idées pour un banquet avec des milanais, les florentins, des piémontais, des savoiardi, des prussiens, des japonais…. Bon là, y a que des biscuits. Nous mangerons donc quelques gendarmes en entrée…

  2. Posté par Le chapon cha pond pas le

    Je vais en profiter pour manger une tête de nègre, un nègre en chemise (crème de marrons, accompagnée de crème double), du blanc-manger, des blancs battus (meringues), le tout en buvant du rhum negrita…. Vive le politiquement stupide !!!

  3. Posté par Mains propres le

    A 7 h 29 , j’avais dit « journée à Zéro € » ; raté : vue la collecte de la Banque alimentaire , je suis allé à Netto pour donner de la terrine de sanglier . Souvent imité , jamais égalé !

  4. Posté par Mauron le

    Il est curieux de constater que quand il s’agit de fric la connotation, soit-disant, raciste de l’adjectif « black » ne fait pas monter les bien-pespnsants au créneaux ?

  5. Posté par Tommy le

    Moi, j’aime pas le « Black Frisé « , même avec 30 % de remise.

  6. Posté par Fleeps le

    Black Friday…..c’est Black Friday aussi dans les quartiers à majorité musulmane…..sûrement pas…..et c’est quand que les autres religions feront obstacles à ce foutoir consumériste…les marchands hors du temple…..il l’a fait lui….pourquoi pas nous…..leur faire ravaler leur déchéance jusqu’à s’étouffer….sauver nos valeurs, nos vies, nos enfants…..se radicaliser jusqu’à l’extrême….contre eux….ensemble.

  7. Posté par Maurice le

    Personnellement, j’ai fait tous mes achats hier !

  8. Posté par Daniel le

    Pas d’accord avec votre analyse malgré que je suis contre cette société consumériste et que je déteste faire du shopping. D’ailleurs notre époque où tout ressemble à tout et absolument à rien me rend la vie extrêmement facile car étant sportif, un jeans et une jolie chemise et cela le fait parfaitement. Aux US cela a un certain sens si je puis dire. Cela permet tout de même aux familles modestes ou pauvres de faire des cadeaux à leur famille à des prix imbattables. Cet engouement est compréhensible car les prix sont tellement bas pour des produits de qualité ou des marques. Vous payer par exemple encore que 20% du prix original et 1000 $ vous amèneront très très loin. En Suisse c’est différent. Déjà les prix sont gonflés un absolu maximum car vous avez le délit de sale geule Suisse (vous êtes de toutes façon riche et vous n’avez qu’à payer) et les discounts sont de toute façon ridicules. Que représente 20% de discount et même 50% et que l’article est de toute façon 2 à 3 fois plus cher que l’autre côté de la frontière? Une plaisanterie! Je peux aussi vous confirmer que la qualité aux US est souvent nettement supérieure qu’en Suisse. Un comble absolu quant nous payons tout beaucoup plus cher. Peut-être vont-ils donner à chaque demandeur d’asile un billet de Fr. 1000.- en leur souhaitant de bons achats. Que les suisses puissent dépenser et pas eux imaginez le scandale… Un comble!

  9. Posté par Hyperboréen le

    Halloween (Samain/Samhain) est une fête européenne païenne ancestrale, sa célébration est une bonne chose. Le Black Friday en revanche c’est l’enfer sur Terre.

  10. Posté par Laurent le

    Les dealers de Lausanne participent aussi au Black Friday? Destockage massif de drogues?

  11. Posté par Denise le

    Aujourd’hui il faut absolument éviter les magasins!

  12. Posté par Vautrin le

    Ras le bol des marchands Yankees et de la consommation tout court. Et des américanismes du genre « black Friday ». Nos parlers européens sont corrompus par l’idiome des négociants -qui ne négocient rien, mais imposent- et avec les parlers, les cerveaux. Preuve, s’il en était besoin, de la vassalité de nos peuples. Suffit ! Suffit !

  13. Posté par Mains propres le

    C’est symbolique , mais aujourd’hui : journée à zéro euro dépensé ! C’est le vote « pédestre » . Pas de visite chez les vendeurs !

  14. Posté par Bussy le

    Et pourquoi ça s’appelle pas White Friday, le vendredi blanc ? Racisme ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.