L’UE donne ses directives aux médias pour contrôler la pensée des citoyens

post_thumb_default

 

Avertissement : Si vous avez voté pour Emmanuel Macron à la dernière présidentielle, si vous considérez que l’immigration est une chance pour l’Europe, si vous pensez que le terrorisme n’a rien à voir avec l’islam, mais qu’il est la conséquence de l’islamophobie, ne lisez pas ce texte, vous avez mieux à faire de votre temps. […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

16 commentaires

  1. Posté par MC Foreign-Office le

    Ils s’envolent vers ce nouveau pamphlet sexiste où les hommes sont tous des porcs, bien-sûr qu’ils ne parlent ps des violeurs musulmans, ceux qui violent des gamines dans nos rues, et qui parfois finissent leur horreur par un égorgement rituel, non, de ces violeurs/tueurs, ils ne disent mot, même qu’ils leurs adressent des louanges pour autant qu’ils agissent au nom de la charia et du jihad !

  2. Posté par Cédric le

    Tous ces Eurocrates de Bruxelles sont entrain de transformer l’UE en un véritable tas de merde, un dépotoir à ciel ouvert, dans lequel il sera de moins en moins bon de vivre pour les populations indigènes européennes.

  3. Posté par Le Taz le

    Le nouveau soviet suprême de Bruxelles donne ses directives à ses organismes de propagande, vous vous attendiez à quoi?

  4. Posté par miranda le

    Convaincre des gens intelligents et instruits contamines par la bien pensance journalistique est un exploit. Par contre les gens simples sont plus a l ecoute et on des re parties pleines de bon sens. Allez vers ceux la pour garder le moral. Fuyez les intellos contamines

  5. Posté par Poulbot le

    Depuis Mai 1968 , l’éducation national format les cerveaux (du moins essaye) , les politiques votent des lois liberticides interdisant de pensée autre chose que la pensée officiel et la presse nous abreuves de mensonges, de contres vérités en espérant que nous allons tout gobé. Qu’ils aillent tous en enfer. I am a free man .

  6. Posté par Schwander Dominique le

    Il n’y pas que le ministre du Reich à l’éducation du peuple et à la propagande sous le Troisième Reich de 1933 à 1945, Joseph Goebbels (1897-1945) qui s’est fortement inspiré des campagnes et des écrits de Bernays que l’on a retrouvés dans sa bibliothèque! Tous les technocrates de Bruxelles, nos élus bruxellisés de Leuthard à Amarelle en passant par Burkhalter, Berset, Lévrat, Darbellay et nombreux autres et bien sûr leurs prostituées intellectuelles que sont leurs journalistes asservis, ont cette même profession de foi que décrivait l’américain Edward L. Bernays dans son livre « Propaganda »: « La manipulation consciente et intelligente des opinions et des habitudes des masses organisées a un rôle important dans une société démocratique: ceux qui manipulent ces mécanismes sociaux imperceptibles forment un gouvernement invisible qui dirige véritablement le pays »; vive la démocratie à la dérive devenue un régime autoritaire dirigé par une minorité manipulatrice. Je rappelle que ce livre de Bernays « Propaganda » existe en version française et en PDF: http://data0.eklablog.com/ae-editions/perso/bibliotheque%20-%20pdf/bernays%20-%20propaganda.pdf.

  7. Posté par Claire le

    Il y a longtemps que les médias contrôlent la pensée des citoyens. La propagande a toujours existé (voir l’excellente petite expo au Louvre actuellement sur « Le théâtre du pouvoir »), elle remonte même à la plus haute antiquité. Cela dit, les régimes totalitaires du 20°s, communisme et nazisme principalement, en ont fait des théories très faciles à appliquer grâce aux grands médias actuels. Les lois liberticides votées en France ont parachevé l’ouvrage (Pleven 1972, Gayssot 1990, Taubira 2014, Macron août 2017). Les citoyens sont de plus en plus muselés. Ceux qui se risquent encore à tenir des discours politiquement incorrects se retrouvent devant la 17ème chambre correctionnelle (Christine Tasin, Pierre Cassen, Eric Zemmour, Renaud Camus, etc.). On ne voit pas bien quel serait l’étape suivante si l’on veut respecter un semblant de démocratie, qui bien sûr n’existe plus. Restent le goulag, les camps de concentrations, créés à l’origine pour les opposants politiques, voire l’exécution plus ou moins discrète des gêneurs.
    Orwell l’a prédit, nous y venons.

  8. Posté par farjon thierry le

    arrêtez de lire ces merdias et d’écouter ces journalopes et putaclick, et libérez vous de l’oppression du côté obscur de la force!
    L’immigration est un fléau pour l’europe, terrorisme et islamisme vont de paire, et le mondialisme est la pour écraser le peuple en le privant de ses libertés pour des causes futiles de capitalistes et de multinationales sans scrupules!

  9. Posté par Mateo Sollner le

    @ Maurice. Je ne partage pas votre avis. Grâce à internet, les jeunes reçoivent une multiplicité d’opinions, contrairement à la génération précédente. Demandez aux jeunes ce qu’ils pensent de l’immigration, même secundos, vous serez surpris! Les idéaux gauchos-mondialistes ne font pas autant l’unanimité qu’auparavant, mais ce n’est qu’un avis et une perception personnelle. Exemple en France, le FN a des sections universitaires, chose impensable il y a 1 génération, en CH bcp de jeunes votent UDC, et bcp les trouvent (moi yc) trop pro-européens et libéraux, je peine à les distinguer des radicaux, et ils font partie des mondialistes du PS à l’UDC. Il y a au contraire une intellectualisation et une normalisation des idées dites d’extrême droite, dont d’autres partis, même de gauche reprennent souvent les idées. Un peu comme l’écologie, dont la nécessité d’un parti est devenu caduque, les autres ayant intégré leurs idées. Nous n’en sommes pas encore là évidemment, mais mon espoir est que dans 1-2 générations le nationalisme soit un dénominateur commun. Malgré les efforts des médias pour empêcher cette évolution naturelle. Ils sont tellement à côté de la plaque que bcp de jeunes les consultent, et comparent avec d’autres sources. Nombreux ont déjà disparus. Et la RTS s’accroche à son public romand de 50 ans et plus avec Alain Morisod et les idéaux politiques de leur époque!

  10. Posté par Mateo Sollner le

    Encore plus de bienpensance? Je ne vois pas comment c’est possible. Les médias sont déjà tellement dans la langue de bois que hormis se taire, il m’est inconcevable de pouvoir « améliorer » l’état actuel des choses. Ca prouve le haut degré de parano de l’UE, qui sent la fin s’approcher. Ca commence à sentir le cadavre mes dans les travées de Bruxelles.

  11. Posté par Vautrin le

    Le Propagandastaffel médiatique ? On ne s’en fout pas, le projet est de le priver des moyens de diffusion : piratage des ondes, brouillage. D’intéressantes expériences sont en cours.

  12. Posté par Dupond le

    On s’en fout des médias …..des médias subventionnés ne sont pas des médias mais des agents de propagande ….!!! nos parents ont connu ça sous l’occupation (on sait comment ils ont fini )

  13. Posté par Maurice le

    Malheureusement, le mal est déjà commis : une grande partie de la jeunesse épouse la pensée officielle et la défend becs et ongles…

  14. Posté par Aude le

    Vous n’aurez pas notre SlLENCE
    Bande de faschistes.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.