Billet d’humour

Yvan Perrin
Ancien Conseiller national
bruxelles

Nous recevons à l'instant un communiqué de presse de Bruxelles :

"La Commission européenne prend acte avec regret de l'élection de M. Ignazio Cassis au poste de Conseiller fédéral. Ce choix du Parlement suisse ne va pas contribuer à fluidifier les rapports entre Bruxelles et Berne, comme le relève M. Jean-Claude Juncker, président de la commission. La Suisse avait pourtant l'opportunité d'élire au gouvernement un véritable europhile, binational et favorable à l'immigration sans contrôle, ce qui fait de lui un condensé de la politique européenne. A sa place, le Parlement a choisi un Tessinois, représentant un canton hostile aux frontaliers italiens qui viennent pourtant sauver une économie atone et manquant de bras. Nul doute qu'avec pareil personnage au gouvernement, la politique suisse va se raidir face à la bonne volonté de Bruxelles qui souhaite simplement expliquer aux Helvètes que leurs décisions sont mauvaises et qu'ils devraient donc laisser le soin de décider de leur destin aux membres éclairés de la commission.

M. Juncker estime malgré le choix du jour que Pierre Maudet a sa place au Conseil fédéral et ne doute pas qu'il y sera élu dans un avenir proche, dès lors que les Suisses se seront rendus compte qu'ils ont besoin d'un homme d'une telle envergure et lui souhaite en attendant plein succès en vue des prochaines élections genevoises".

Yvan Perrin, 20.9.2017

17 commentaires

  1. Posté par Jacques le

    Cher Yvan
    Qui n’est pas neuchâtelois ne peut pas connaitre Le Verjus, avec sa savoureuse collection de fausses nouvelles, publié lors de la Fête des Vendanges.
    Bonne continuation !
    Jacques le Britchon

  2. Posté par Jacques le

    D’aucuns ici ne comprennent pas le grand sens de l’humour neuchâtelois dont fait preuve Yvan Perrin. Ils n’ont pas pigé que ce « communiqué » a été concocté par Yvan, en tant que fin connaisseur de la pensée des europhiles. La prochaine fois il faudra ajouter un P.S explicatif !!!

  3. Posté par Yvan Perrin le

    @Incrédule, je vois que vous mettez en doute les citations figurant dans le billet d’humour, ainsi nommé pour une bonne raison. Je tiens à vous assurer qu’elles sont toutes de moi; pour ce qui est du sérieux, vous devriez laisser tomber un peu le vôtre.

  4. Posté par Danielle Borer le

    @Incrédule : lisez le titre, bon sang ! Billet d’HUMOUR, ce dont vous semblez manquer

  5. Posté par Incrédule le

    Vous titrez « Nous recevons à l’instant un communiqué de presse de Bruxelles : » suivi d’un texte entre guillemets suivi de la signature d’Yvan Perrin.
    De deux choses l’une: soit Monsieur Perrin a été élu à Bruxelles comme porte parole de la commission européenne, ce dont je doute fort, soit ce texte entre guillemets n’est pas le communiqué de presse tel que vous l’auriez prétendument reçu de Bruxelles… (Ce qui me parait évident au vu de son contenu et qui met en lumière le sérieux des prétendues citations de Monsieur Perrin…)

  6. Posté par Mady le

    Très sympa, merci

  7. Posté par Loulou le

    Maudet a été renvoyé dans ses écuries d’Augias. Nul doute qu’il va à nouveau se rouler avec plaisir dedans. Au pire il n’a qu’à traverser la frontière pour en trouver de plus crotées. Il sera là-bas chez lui.

  8. Posté par Eric le

    La Commission européenne peut se brosser, en attendant, la politique suisse ne peut que progresser pour mettre en œuvre la volonté des citoyens!

  9. Posté par Gaston Siebesiech le

    Monsieur Maudet se réjouit, il peut garder son passeport Français, on ne sais jamais au cas ou il se mettrait en marche….

  10. Posté par Michel Janine le

    Donc,j’avais raison. Maudet visait à nous faire rentrer dans l’UE laissant la porte ouverte aux migrants. Lâche envers son peuple. Un franc maçon. Soulagée et heureuse de la citation pour M.Cassis…..

  11. Posté par Fleeps le

    Plutôt content…..mais au vu de l’extraordinaire boulot des deux UDC en place au conseil fédéral…..je reste sceptique sur la possibilité d’un réel changement.

  12. Posté par Marylin le

    Monsieur Perrin, continuez, j’aime beaucoup votre humour!!! J’espère que Monsieur Cassis arrivera à museler docilement (allons, un petit coup de cravache à l’arrière du train) de Simonetta???

  13. Posté par Michel Garrot le

    C’est une blague, je suppose, ce « communiqué » ?

  14. Posté par Pierre-Henri Reymond le

    Ouf! Ayant vu la courte prestation télévisée de chacun des candidats j’ai fait un choix sans appel. Quelle que soient leurs opinions, deux jouaient du téhâtre et un s’est montré sobre et pondéré. Son élection a quelque chose de rassurant.

  15. Posté par Sergio le

    Enfin un compatriote, quelqu’un qui connait les problèmes du Tessin. Enfin un homme qui est clairement contre l’adhésion à UE, contre l’islamisation et qui dit ouvertement qu’il n’a aucune intention de plaire à la gauche.

  16. Posté par JeanDa le

    Merci, délicieux :)

  17. Posté par P. le

    Grinçant :-)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.