Seine Saint-Denis : Plusieurs armes à feu Sig Sauer volées à la direction de la police, à Bobigny.

sig-sauer

Plusieurs armes à feu administratives, de type Sig Sauer SP 2022 (calibre 9mm), ont été dérobées à direction territoriale de la sécurité publique de Seine-Saint-Denis (DTSP 93), située à Bobigny le dernier week-end d’août. L’IGPN a été saisie.

Suite

4 commentaires

  1. Posté par Sergio le

    Ils n’ont pas demandé l’autorisation à Bruxelles pour posséder une arme, ceux-là. On baise la main que l’on ne peut couper n’est-ce pas ? Il est infiniment plus facile d’interdire aux braves gens ce que l’on est incapable d’imposer à la racaille.

  2. Posté par poulbot le

    Que l’on nous viennent pas nous sortir que c’est un coup du grand banditisme ; je ne le croirait pas une seconde . Les islamistes sont en train de s’équiper avec nos propres armes.

  3. Posté par Aude le

    Ben là, c’est des questions très sérieuses que les autorités françaises devraient se poser plutôt que de faire la chasse à la soi-disante extrême-droite.
    Peu de temps auparavant, ce fut des roquettes anti-chars et autre arsenal guerrier mais encore à présent, des armes à feu.
    Qu’est-ce que prépare cette racaille ou pour qui amasse t-elle ces stocks?
    À mon avis ce n’est encore que l’arbre qui cache la forêt.
    Cependant les Baillis de l’UE veulent désarmer les européens, autant dire qu’ils veulent nous envoyer au casse-pipe.
    Une raison de plus de leur dire Non et Non. Idem au Gouvernement Suisse.
    À ce propos, il y a aussi du matériel de guerre qui fut volé à l’armée pour qui et pour quoi faire?

  4. Posté par Dupond le

    Les djhadistes se sont fait enroler dans la police !!!……Ils sont froncés comme vous et moi (sauf que pour eux ,la patrie c’est l’oumma) et ça les abrutis qui nous gouvernent ne l’ont pas encore compris

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.