4 commentaires

  1. Posté par AZRAEL le

    Blocher : L’histoire se rappellera d’un homme intelligent , efficace et patriote , elimine du Conseil Federal en decembre 2007 a la suite d’une forfaiture et d’une trahison consecutives d’une revolution morale qui sonnera la fin d’une democratie seculaire , le debut d’un regime oligarchique mondialiste et d’une periode de decadence effroyable.

  2. Posté par Hexgradior le

    Impossible d’écouter plus de 45 secondes, le ton de la journaliste est exécrable. Dommage…

  3. Posté par hausmann conrad le

    C’est un très grand politicien ! Sans lui ,avec les papistes du PDC. et le PLR nous serions dans l’EU avec une TVA à 20 % et donc la Suisse démolie !

  4. Posté par Aude le

    J’écoute et j’analyse.
    Ayant vécu en Suisse allemande 8 1/2 et en Suisse italienne 3 ans, 30 ans à Lausanne (Suisse romande et francaise par mes aïeules), le tour d’horizon s’impose.
    La formation UDC est peu importante en Suisse romande, meme s’il y a quelques bons leaders.
    Le reproche que je formule envers l’UDC, c’est qu’elle est patriote mais peu sociale.
    Le Suisse romand est par nature beaucoup plus lié aux pays francophones dont principalement la France, que ne l’est la Suisse allemande envers l’Allemagne, Mais Neanmoins plus proche de l’Autriche.
    Ne pas vouloir mettre un point d’entrave médiatique, par voie d’un UDC romand est une erreur de M.Blocher.
    La majeur partie de nos journeaux et TV Suisses romands etant principalement axés sur la mondialisation et le refus du patriotisme.Mr.Blocher l’oublie.
    La Suisse romande est une force non négligeable.
    Mr.Blocher peut le constater lors d’élection, la preuve est là.
    Il y aura d’autres partis de droites patriotes qui reprendront la relève, Mais quand?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.