Italie: Les réfugiés agressent des volontaires de la Croix Rouge parce que la distribution gratuite de chaussures prend fin.

briatico migranti (2)

L'épisode s'est produit cet après-midi vers 14h30. Anthony Lo Bianco, coordinateur provincial de Fratelli d'Italia a dénoncé la situation en publiant un article sur son profil de Facebook avec des photos, dans lequel il souligne que «des volontaires ont été menacés, attaqués et ridiculisés par une dizaine de migrants».

 

fb

 

Selon une première reconstitution, le personnel de la Cri, sept femmes et un homme, distribuaient des provision à des fins humanitaires, mais lorsque la distribution des chaussures a pris fin, le mécontentement des extra-communautaire (Africains) aurait éclaté, dégénérant quasiment en révolte. Le coordinateur écrit: Certains se sont dénudés (en montrant leurs fesses), d'autres ont insulté notre pays ("Italie de merde"), d'autres lançaient des objets sur les femmes. Tout cela parce que les volontaires n'avaient plus de chaussures à offrir."

 

cri-profughi

 

Des bénévoles qui ont été forcés de s'éloigner rapidement pour se mettre en sécurité et éviter des conséquences beaucoup plus graves. "Je suis aux côté de ces jeunes qui, en plus de mettre à disposition leur temps en offrant leur amour et leur passion, risquent aussi leur intégrité physique pour des motifs absurdes."

Seulement après plusieurs minutes, la situation est revenue à la normale. Jusqu'à la prochaine fois.

Ce n'est pas la première fois qu'un tel épisode se produit dans cette zone de Vibonese. Il y a environ un an, plusieurs réfugiés avaient bloqué la route pour protester au sujet de l'argent de poche. En d'autres occasions, le personnel médical a également été attaqué. Il a dû se faire soigner à l'hôpital pour des coupures profondes au niveau de la tête. Mais des situations de tensions se sont également produites dans d'autres centres provinciaux (...).

Source Source2 Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

Nos remerciements à Victoria Valentini

20 commentaires

  1. Posté par Koenig le

    Le gauchisme est a éradiquer de ce monde !!

  2. Posté par poulbot le

    Un sauvage reste un sauvage , la seul solution avec ces gens la (je reste poli) , le renvoyer direct dans leur pays d’origine . Cela permettra a ces humanitaires de s’occuper un peux plus de leurs compatriotes dans la difficulté réelle depuis des années.

  3. Posté par Claire le

    On se demande pendant combien de temps encore il va y avoir des crétins lobotomisés pour servir ces allogènes qui se moquent d’eux et qui les exploitent? Rien ne leur sert de leçon.
    Je connais une bonne femme qui est bénévole aux restos du coeur. Elle ne sert que des musulmans et des noirs, qui râlent sur tout et qui réclament du halal. Et elle continue!..
    La sottise et le masochisme, combinés à la haine de soi, atteignent des sommets chez trop d’Européens. Ils crachent sur les cathos, mais sont encore pires dans la repentance et la soumission à l’islam.

  4. Posté par bob le

    Les chaussures proviennes de celles récupérées dans le Sinaï par Israel lors de la guerre des six jours

  5. Posté par bob le

    les chaussures distribuées c’est pour les faire partir en France ! ! !

  6. Posté par Krom le

    On se demande qui est le plus con : le migrant ou le bénévole ? Nos concitoyens sont parfois de vraies chèvres… Mais quand cela finira-t-il, ces distribution sur notre fric de richesses même pas respectées par les sauvages qui les reçoivent ?

  7. Posté par kitty le

    C’est bien fait pour ces bénévoles, ils ne voient pas ce qu’il se passe à chaque fois que ces clandestins n’obtiennent pas ce qu’ils veulent ? il faut vraiment être cons pour aller distribuer des chaussures ou autres à ces sauvages. C’est pas possible d’être naïf à ce point. Qu’ils s’occupent d’aider les aînés Italiens .

  8. Posté par Christian Hofer le

    @ Paul

    Evidemment il y a des gauchistes en Italie.

    Je connais cette manifestation mais vous pouvez aussi parler de celles contre le droit du sol ;)

    Le gouvernement a dû faire marche arrière face à l’ampleur.

  9. Posté par Paul le

    « Certes mais les Italiens eux-même sont opposés à cette immigration. Je reviens d’Italie: aucun d’entre eux ne soutient ce qui s’y passe.  »
    Visiblement pas tous :
    Italie: grande manifestation de soutien aux migrants à Milan 20/05/2017
    http://www.rfi.fr/europe/20170520-italie-manifestation-soutien-migrants-milan
    Ou alors ils ont tous viré de bord en 4 mois.

  10. Posté par Michel le

     » Ils offrent leur amour et leur passion  » pauvres abrutis ! Il leur faudra davantage de coups, de viols, quelques égorgements par cette lie de l’humanité, pour comprendre ce que sont ces barbares, et encore… Ils sont tellement décérébrés qu’ils sont presque du niveau de ces sauvages. Je ne les plaindrais pas s’ il leur arrive « quelque chose » car eux nous obligent à vivre avec ça et se permettent en plus de nous juger.
    Que eux deviennent des victimes, sera un juste retour des choses..

  11. Posté par colt seavers le

    .il faut aussi leur offrir des chaussures aux frais des … italiens ….payé par les contribuables mais que sont devenus les fiers Romains ? et il traite l Italie de pays de merde , alors qu ils sont nourris et entretenu aux frais des italiens , on se demande ce qu ils leur faut

  12. Posté par Dupond le

    Ils n’ont que ce qu’ils méritent …..Ne donnez plus aux oeuvres caritatives : faites comme moi , il y a mille petits services a rendre a la misere cachée que vous avez autour de vous .

  13. Posté par Grand Cru le

    Tant qu’à être à plat ventre devant ces va-nu-pieds , gommez votre croix et mettez un croissant , bande de niais !

  14. Posté par Fanfouet le

    Tiens, moi j’ai une chaussure à leur offrir ! Mon soulier droit, pointure 46, appuyé par mon quintal bon poids…

  15. Posté par Baron d'Bobard le

    Il y a encore des volontaires pour s’occuper de ces gens ?

  16. Posté par Christian Hofer le

    Certes mais les Italiens eux-même sont opposés à cette immigration. Je reviens d’Italie: aucun d’entre eux ne soutient ce qui s’y passe.

    Les gouvernements n’écoutent plus les peuples depuis longtemps.

  17. Posté par sophie le

    Ha mais alors bien fait!! on se demande pourquoi ils ont été se mettre à l’abri de ces braves gens qui sont ces chances que nous, les racistes nazis et j’en passe, n’arrivons pas à voir….

  18. Posté par Irène le

    Bien dit Isamoche !!!!

  19. Posté par Sergio le

    Les dirigeants italiens sont allés chercher cette racaille aux abords immédiats des côtes Libyennes. Le but étant d’en rapatrier un maximum chez eux. Maintenant, ils n’ont pas d’autre choix que de vivre avec. Ils sont si heureux de les avoir qu’ils leur distribuent des chaussures !

  20. Posté par Isamoche le

    Tendez l’autre joue espèces de « lopettes ». Bien fait pour vous ! Vous n’avez aucune fierté !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.