Union européenne : 511,8 millions d’habitants… grâce aux migrants

colonne_migrants

511,8 millions d'Européens au 1er janvier 2017. Selon l'agence de statistiques européenne, la population de l'UE a gagné 1,5 million de personnes par rapport au 1er janvier 2016.

La variation « naturelle » de la population est pourtant restée neutre : 5,1 millions de naissances et autant de décès enregistrés en 2016. La hausse de la population vient donc d'un solde migratoire positif : il y a eu plus d'arrivées en Europe que d'Européens expatriés à l'étranger.

Parmi les six pays dont la population a le plus augmenté, trois ont enregistré des demandes d'asile record : Allemagne, Suède, Autriche.

À l'opposé, en Italie et en Grèce, l'arrivée massive de migrants ne compense pas la crise économique qui pousse les jeunes à partir.

[…]

Source : Niort ma ville via Fdesouche

6 commentaires

  1. Posté par hausmann conrad le

    Open bar : Evidence puisque les Chinois,les Russes, les Japonais,les Americains ,les pays du golfe arabique n’en veulent pas…mais qu’en Europe on dit »Welcome ».

  2. Posté par miranda le

    DONC, L’EUROPE SE COMPOSE DE PLUS DE 500 MILLIONS D’EUROPEENS ET AURAIT ENCORE BESOIN DE PLUS DE CITOYENS pour la faire fonctionner?

    Cherchons l’erreur. Oui, ils nous prennent vraiment pour une bande de naïfs, non, plus précisemment de CONS.

    Merci les 1.5 millions de nouveaux migrants. Merci au regroupement familial qui va multiplier sous peu le chiffre par 4. ou 5 membres familiaux par migrant. Donc merci à cette nouvelle immigration qui accueillera ( en supplément) 1.5 millions x 4 = 6 millions de braves.
    Sans compter les futurs enfants à naître.

    Imaginez ce chiffre sur plusieurs années. Car nos élites ne veulent pas que le flot se tarisse.
    Car selon ce que relatent certains journaux, il y en a pour plus de dix ou quinze ans minimum selon les désirs de nos chères élites européennes.
    .
    LA GRANDE QUESTION : ce grand chambardement qui a provoqué le déplacement de tant de gens, n’est-ce pas une façon détournée de déplacer les futures « haines engendrées par ces conflits vers les peuples européens »?

    Ainsi les VRAIS responsables de ces conflits n’auront pas à assumer ce ressentiment, cette haine, ils la déplacent tout simplement vers nous.

    Je me demande si ce que subissent les femmes de la part de ces migrants dans différents pays n’est pas déjà l’expression de ce ressentiment. (outre le fait que ce soit déjà des machos).
    IL y a aussi de nombreux crimes, maintenant commis contre les hommes, en Allemagne.
    Etrange, vraiment étrange.

  3. Posté par S. Dumont le

    Avec pour conséquences – en Suisse, comme à l’UE et dans les pays européens – des budgets qui doivent être revus à la baisse, car les impôts et taxes de Paul, Jacques, Lucie et Marie ne parviennent déjà plus à entretenir cette immigration de masse.
    En 2030, 50 % des emplois auront disparu grâce ou à cause des nouvelles technologies et à l’accroissement de l’économie de partage.
    Le développement des énergies vertes ne comblera pas totalement ce vide, contrairement aux espoirs des politiques.
    Ce qui revient à dire que seul Paul entretiendra Jacques, Lucie, Marie et l’immigration de masse.
    Il y a donc urgence de prendre des mesures radicales car, dans le cas contraire, nous irons fatalement droit dans le mur !!!

  4. Posté par Hotch le

    Ecrire que la population européenne a GAGNÉ 1,5 mio d’habitant…. il fallait oser :-)

  5. Posté par Bilou le

    Normal ! Il est plus facile de pondre annuellement lorsqu’on n’a pas à s’en soucier financièrement…

  6. Posté par Bussy le

    Et il y en a qui ose encore parler de forteresse Europe !
    C’est plutôt open bar Europe !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.