Le vrai problème de l’Afrique selon Emmanuel Macron ? Les Africaines qui ont «sept à huit enfants»

post_thumb_default

 

Interrogé lors de sa conférence de presse en marge du G20 le 8 juillet dernier sur la question du développement de l'Afrique, le président français a tenu des propos sujets à controverse sur la natalité africaine. Selon lui, le problème majeur du continent africain n'est pas économique, écologique ou politique, mais démographique.

«Le défi de l'Afrique, il est civilisationnel aujourd'hui», a déclaré Emmanuel Macron. Identifiant plusieurs facteurs de trouble, comme les «Etats faillis ou les transitions démocratiques complexes» dans certains pays africains, le président français a toutefois jugé que ceux-ci étaient secondaires : 

Quand des pays ont encore sept à huit enfants par femme, vous pouvez décider d'y dépenser des milliards d'euros, vous ne stabiliserez rien

Pour le chef de l'Etat, le développement de l'Afrique sera donc impossible tant que les femmes du continent continueront à avoir, comme il l'affirme, de nombreux enfants. Pourtant, aucun pays au monde n'a de taux de fécondité aussi élevé qu'il l'affirme, et même si le Niger ou le Burundi affichent des moyennes élevées (avec plus de six enfants par femme), la moyenne de l'Afrique sub-saharienne est de cinq enfants par femme – elle est d'ailleurs en très forte diminution, puisqu'elle était de 5,5 enfants par femme il y a dix ans.

Les liens entre surpopulation et sous-développement font d'ailleurs l'objet de travaux universitaires qui, comme le note Libération, tendent plutôt à prouver que le second est la cause de la première. La sortie du président semble prendre ces conclusions scientifiques à rebours. 

Lire aussi : «Le kwassa-kwassa, il amène du Comorien !» : une blague de Macron suscite l’indignation (VIDEO)

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par Cenator le

    Le chiffre de … sept à huit » cité par Macron est correct selon cet autre article de RT:
    https://francais.rt.com/international/41013-76-enfants-par-femme-niger-contraception-afrique-natalite
    Christelle Rakiatou Jackou, ministre de la Population du Niger, a exprimé ses inquiétudes quant au faible taux de contraception dans son pays, dont les habitantes ont en moyenne 7,6 enfants.
    Dans un message radio-télévisé du 11 juillet cité par l’AFP, la ministre de la Population du Niger, Christelle Rakiatou Jackou, a regretté que le faible taux de contraception du pays, estimé à 12% chez les femmes, ralentisse la maîtrise de la démographie galopante du pays. Cette nation africaine, qui peine déjà à nourrir ses 18 millions d’habitants, a aujourd’hui une des croissances démographiques les plus fortes du monde, à 3,9% par an, soit 7,6 enfants par femme, selon les statistiques officielles nigériennes.
    (…)

  2. Posté par colt seavers le

    ils n y a pas que les noirs qui font des enfants a tir larigo , les arabes en font autant , hier a Mossoul en guerre on a vu des parents courir avec des bébés dans leur bras alors qu ils sont en pleine guerre ils font des bébés dans une ville en ..ruine

  3. Posté par Léo C le

    Je n’ose imaginer la levée de boucliers et les désaveux massifs qui en auraient résulté s’il s’était agi d’un élu de droite ou FN.

    Eux, par contre, peuvent tout se permettre. Décidément, notre Jupiter n’en est pas à son coup d’essai.

  4. Posté par Bussy le

    Alors là, un bon point pour Macron !
    Est-ce l’effet Trump qui réveille tous ces gens ?
    C’est évident que l’Afrique fait trop d’enfants, la preuve c’est qu’on nous dit qu’ils doivent quitter l’Afrique à cause de la pauvreté alors que l’Afrique pourrait être le paradis sur terre !
    Macron aurait pu ajouter que ça devient aussi le problème de l’Europe… regardez nos rues, pleines de pondeuses africaines, dont certaines ne semblent d’ailleurs pas majeure, enceintes, avec poussettes et marmaille autour…. et souvent le reproducteur marchant devant la tribu, alors qu’il devrait à ces heures-là être au boulot…..

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.