Le bonnet de bain anti-racaille

post_thumb_default

 

Il y a eu les maires qui engageaient des vigiles, les maires qui vidaient carrément leur piscine, d’autres qui appelaient la police municipale dix fois par jour. A Villepreux dans les Yvelines, face aux « incivilités » aquatiques, le maire impose à tout le monde le bonnet de bain. Effet garanti : les jeunes n’ont pas envie de ressembler à leur mère en burkini… Le problème c’est que nous non plus !

Evidemment, la municipalité n’a pas présenté les choses comme ça. C’est une indiscrétion d’un employé de la piscine faite à une mère énervée qui a révélé la ruse : « c’est pour dissuader les racailles ». En somme c’est pour notre sécurité, à défaut d’être pour notre confort. Et le danger ne vient pas de l’eau.

Je ne sais pas si vous avez déjà bronzé avec un bonnet de bain mais c’est une véritable torture. Car nous sommes bien d’accord, il s’agit d’une piscine découverte en plein été, par 40 degrés. Outre le fait que tout le monde est à égalité de laideur avec un bonnet de bain (ce qui n’est pas le cas avec un bikini) la matière plastique vous gratte, vous pique, vous tire les cheveux, vous fait transpirer à grosses gouttes, laisse des marques sur le front.

Le maire avait prévenu dans son bulletin municipal et dans le petit dépliant bleu turquoise du code du baigneur : « Attention cette année le port du bonnet de bain est obligatoire pour tous ! En plus de respecter la propreté des bassins, porter un bonnet de bain permet de mieux nager et de protéger ses cheveux. » Inutile d’en faire des tonnes, mon vieux ! Surtout en disant n’importe quoi : le bonnet de bain casse les cheveux et les abîme. Et pour les cheveux très longs comme ceux de mes filles, c’est peine perdue, ça ne tient pas, à moins de rajouter un gros morceau de rouleau de chatterton pour faire tenir le tout. Quant à nager mieux, aucun de nous ne prépare les J.O. de natation.

Ils auront vraiment tout essayé, à défaut de faire quelque chose. Plutôt que de sanctionner les fauteurs de troubles (toujours les mêmes, bien connus, identifiés comme venant toujours des mêmes cités) on impose à tous une mesure qui semble anodine mais à laquelle on sait que les voyous eux, refuseront de se plier. Prochaine étape : j’attends de voir combien de jeunes iront à l’eau sans leur bonnet en insultant les maîtres-nageurs pendant que le Villepreux bien élevé aura l’interdiction de quitter sa moitié de burkini.

Photo
Victor Chavez/WireImage

Cet article Le bonnet de bain anti-racaille est apparu en premier sur Présent.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.