Lausanne: Des dizaines d’ados africains lancés contre un policier motard: « La police elle fuit, il fuit ce fils de pute » (Vidéo)

lausanne police

La présence d’un rappeur franco-congolais a provoqué un effet de groupe inquiétant en plein jour. Explications et témoignage.

La scène donne l’impression d’être filmée lors d’une émeute dans une banlieue française. On y voit un motard de la police s’éloigner rapidement d’un groupe de très jeunes ados lancés à ses trousses, dans une rue, en plein jour. En voix off, on entend un individu clamer des propos insultants envers le policier.

 

«Un collègue a effectivement été pris a partie par des jeunes alors qu’il effectuait une patrouille dans le quartier de Praz-Séchaud, l’après-midi du vendredi 30 juin, confirme Raphaël Pomey, porte-parole de la police. Devant le nombre élevé de personnes, il a rebroussé chemin, avant de demander des renforts.» Pas de précisions sur le temps écoulé mais, dans l’intervalle, l’attroupement aurait disparu.

Source et article complet

Nos remerciements à Wilhelm ✙ ن

Rappel: Simonetta Sommaruga: « La Suisse sera toujours plus multiculturelle »

42 commentaires

  1. Posté par UnOurs le

    « Ce qui n’est pas normal c’est qu’ils ne débarquent pas à 300 …. »

    Comme ils auraient débarqué, s’il s’était agi par exemple d’un concert privé ne suscitant ni troubles ni même aucun effet sur la voie publique…

  2. Posté par Loulou le

    Posté par Olivier le 11 juillet 2017 à 17h40
    @ Loulou
    Concernant votre 1er commentaire c’est facile à dire, vous voulez qu’il fasse quoi ce pauvre flic motard face à une centaine de jeunes voyous remontés ?

    ////////////////////////////

    Qu’il sorte son arme de service, fasse les sommations d’usage et produise de la viande froide si nécessaire. Qu’il fasse tout simplement son job et fasse respecter l’état de droit. Si cette meute avait été en train de courir après un couple de civils, Le flic se serait aussi tiré? Doit-on comprendre que lorsque la police n’est pas en surnombre, ne s’en prend pas au blanc contribuable, vous serez abandonné? Il y a 3 semaines, dans la même ville, j’ai récupéré 2 vieilles victimes ayant subi l’agression de l’une de ces chances que l’on voit sur la vidéo. Les flics « n’avaient pas le temps » dixit la charmante « gardienne de l’ordre » au téléphone. Élevant la voix mais poliment j’ai ramassé. J’ai eu droit à la morale de flics, la pire que l’on puisse subir (celle de gens qui ont fait 4 ans d’apprentissage et qui vous parlent comme à un débile, vous qui êtes universitaire).

  3. Posté par Gerry le

    Franchement… « Une centaine de voyous remontés » … Vraiment? … Je vois beaucoup de petits gamins, moyenne d’âge 12 ans et demi… C’est pathétique. Appelez Mad Max, ça devient vraiment ridicule…

  4. Posté par Mirta le

    La Suisse est en train de se remplir de voyous, arrêtez l’immigration!!! marre de ces politiciens de pacotille

  5. Posté par Tommy le

    Il faudrait OBLIGER tous les municipaux de cette ville africano-musulmane à PRENDRE POSITION SUR CET INCIDENT, ET PUBLIQUEMENT.

  6. Posté par Tommy le

    Quand un albinos est stigmatisé en Afrique, on dit que c’est culturel.
    Quand un noir est stigmatisé en Occident, on dit que c’est raciste.
    Ceci dit, ou  » ce sidi » , David Payot est un lâche, d’une veulerie sans limites, qu’il arrive à peine à dissimuler derrière son sourire bonasse et ses joues rubicondes.
    Comment les Lausannois peuvent-ils s’entêter au point de continuer à voter pour les marionnettee qui les égorgeront?

  7. Posté par Julie Rochat le

    Aaaaaaah l’enrichissement africain, c’est quand même formidable !! J’espère que les Lausannois sont conscients de leur immense chance, mais après tout quand on vote à bâbord toute on ce qu’on mérite. Une municipalité composée de 6 SOC sur 7 membres, voilà ce que ça donne : le 9-3!! Mais heureusement….. Payot est arrivééé ! Il va te vous remettre ce boxon d’équerre, ça va pas faire un pli !!!

  8. Posté par Olivier le

    @ Loulou
    Concernant votre 1er commentaire c’est facile à dire, vous voulez qu’il fasse quoi ce pauvre flic motard face à une centaine de jeunes voyous remontés ?

  9. Posté par Carole le

    Voilà où nous en sommes, cesla Amarelle, la sommaruga, elles en disent quoi? Comment n’ont-elles pas vu le danger de ces invasions? Et bien, elles le voient… et elles persistent et signent et nous sommes de payer pour nous faire agresser…

  10. Posté par Loulou le

    Et encore une chose, pour la police lausannoise: en tant que contribuable de cette ville je suis scandalisé par leur attitude, veule, lâche et incompétente. Le prochain qui me demande quelque chose je luis crache sur les pompes. Allez vous foutre au lac.

  11. Posté par Loulou le

    Que le flic prenne ses jambes à son cou devant ces sauvages est normal. Ce qui n’est pas normal c’est qu’ils ne débarquent pas à 300 dans l’heure qui suit, usant d’une grande violence légitime et ne fourrent pas tout ce zoo dans des bétaillères en direction de l’aéroport…Tous les parasites filmés sur cette vidéo vivent sur le dos de la Suisse et des Suisses, bouffant notre aide sociale, rongeant les fondations de notre pays et colonisant nos terres.

  12. Posté par Loulou le

    Resté en Afrique, ce « rappeur congolais albinos » représenterait une mine d’or sur pattes: en effet l’albinos séché est là-bas un met de choix, à mastiquer ou en poudre dans des potions magiiiiiques…

  13. Posté par Loulou le

    Un charter pour l’Afrique, vite! Et les propos lénifiants de Payot. Ce type est un mystère. J’espère qu’il donnera son corps à la science.

  14. Posté par colt seavers le

    il est seul fasse a une centaine que voulez vous qu il fasse , si il reste sur place il est tué , vaut mieux qu il parte ainsi il sauve sa vie, si il avait ouvert le feu et aurai abattu un ou deux assaillants , il aurait fini en prison et sa vie serait détruite

  15. Posté par Georgette le

    Comme d’habitude ils se sentent fort en groupe (meute) comme les animaux ! mais si ils sont seuls c’est une autre histoire.

  16. Posté par TulliaCiceronis le

    S’agissant de la fuite de ce policier, il ne me revient pas de la juger. A sa place, j’en aurais sans doute fait autant, puisque victime d’une politique de répression totalement inféodée à l’idéologie lénifiante de maternelle que les c….s avachies nous imposent depuis plus de quarante ans. Ce qui, par contre, doit être répété : la Police est, de droit, dépositaire de la force légitime; qu’elle renonce, par un droit-de-l’hommisme suicidaire (qui prend fait et cause pour les délinquants), à exercer cette force de défense quand les circonstances l’exigent, et le citoyen se saura légitimé à exercer la sienne. Et je m’interroge : est-ce pour éviter la mise en cause de ladite idéologie que l’on envisage de désarmer les citoyens ? ou pour rassurer les gauchistes quant à leur destin ?

  17. Posté par Christian le

    Ô tempora, Ô mores…! On voit un policier équipé fuir devant un groupe de gamins qui méritent des coups de pieds au cul… Un avant goût de notre futur proche, style Mad Max! Personnellement jusqu’à présent je m’étais armé de patience, maintenant je vais compléter ma panoplie.

  18. Posté par Fanfouet le

    Ayant visionné les portraits de l’élu, je lui déconseille fortement de se laisser pousser une petite moustache étroite, sa mèche épaisse barrant le front me faisant déjà penser à un certain Adolf…

  19. Posté par Bernard le

    Lausanne ville de m….Autorités gaucho bobo du vrai cheni. Elle dit quoi Ada ?

  20. Posté par TulliaCiceronis le

    Cela se passe sans doute dans l’une des zones d’habitation du gratin politico-médiatico-bobo vaudois… Quant au baratin dégoulinant de mélasse de ce Payot-Trissotin, il semble recraché d’un manuel de psycho-sociologie pour les nuls, faisandé il y a vingt ans déjà. N’est-il pas impayable, cet « ordre public (qui) peut être vécu comme injuste par les personnes qui se sentent dévalorisées dans cet ordre social.» ? (Moi, j’aurais dit : « des humains en situation de dévalorisation »). Gageons qu’un de ces jours les « dévalorisés » réfractaires à l’Afrique-sur-Grütli « sentiront dans le vécu de leur quotidien » la nécessité de tirer toutes les conséquences de cette filandreuse formule… Du pain béni à venir pour ceux (et surtout celles) qui « font dans le social »?

  21. Posté par pépé le moko le

    et bien !
    Si les flics doivent fuir devant ces petits macaques importés, imaginez donc que la population n’est plus du tout protégée par la police.
    Il se dit aussi qu’en cas de cambriolages ils ne se déplacent plus ou alors lorsque tout est terminé.a

  22. Posté par JeanDa le

    Le policier était-il armé ? Lourdement armé ?
    Il faudra bien très bientôt temps d’autoriser les forces de l’ordre (… oui, les forces … mmmmh) qui se sentent simplement menacés de tirer […]. Il n’y aura malheureusement pas d’autre solution.

  23. Posté par Gérald le

    Une fois de plus la police montre ce dont elle est capable. Pour mettre des amendes en zones bleues pas de problèmes, pour les radars pas de problèmes par contre pour faire vraiment leur travail zéro. Pour moi ce policier est un lâche il est armé et il fuit devant la racaille.

  24. Posté par Vengeur le

    Ces m….. feraient bien d’aller dans les locaux du matin /20minutes/ TDG/ et tout les merdias afin de bastonner ces journaleux bien gauchiards et également des politicards véreux afin que nous puissions admirer leurs compassions pour ces raclures.

  25. Posté par kitty le

    Ils ne craignent pas la Police, c’est terrible . Tous ces africains qui courent pour le tabasser, ils se conduisaient de la sorte dans leur pays, ce sont des sauvages c’est pour ça que leur gouvernement les laisse partir.

  26. Posté par Mac'oest le

    C’est pas encore assez… Il faudrait que ces saloperies fassent plus d’exactions, qu’elle agresse sans discontinuer, qu’elle règne totalement…. Pas ce genre d’actes qui, lorsqu’ils sont rapportés, passent pour des actes isolés. que cette ville soit sous le feu des cameras et des chaines de tv même étrangères, et que ça prenne une ampleur telle qu’elle ne puisse être étouffée. Ainsi peut-être… je dis peut-être car je garde un faible espoir, les citoyens cesseront de végéter et réagiront

  27. Posté par Alain le

    Faut-il que les citoyens suisses de longue date ou de souche commencent à se procurer des fusils d’assaut et des caisses de munitions pour nettoyer les quartiers? La gauche au pouvoir serait bien avisée de faire respecter le droit dans nos rues et d’arrêter de nous imposer ce type d’immigration! Sans quoi, tôt ou tard l’ordre sera rétabli par des citoyens excédés agissant à leur tour dans l’illégalité.

  28. Posté par Peter K le

    Il me semble que l’on interdit des concerts, surtout de patriotes pour moins que cela? Et pour la racaille, armons nous, et soyons sur nos gardes, groupons nous, et n’hesitez pas a porter sur vous de quoi vous defendre en tout temps, meme un bon tournevis, un cutter, etc…face a ce rebut d’humanité, fera l’affaire:)))

  29. Posté par Hexgradior le

    Lausanne-la-Gauchiotte dans toute sa splendeur, quoi!
    Ville de m….

  30. Posté par Fanfouet le

    Lausannois, n’ayez peur ! Le Municipal Payot, l’Attila du POP, le Rambo de l’extrême gauche, avec l’air martial qu’on lui connaît a déclaré: « je rappelle les mesures prises notamment à Praz-Séchaud: présence de travailleurs sociaux et d’animateurs socio-culturels, aide à la réinsertion, mixité sociale, ainsi que le maintien des accès aux transports publics » ! C’est quasiment l’état d’urgence, en plus musclé…
    Ouf, les Lausannois peuvent dormir sur leurs deux oreilles !

  31. Posté par Derek Doppler le

    Ce fonctionnaire de police -faible avec les forts et fort avec les faibles, c’est désormais à ça qu’on les reconnaît- est peut-être ensuite allé se défouler en verbalisant un brave père de famille qui avait omis d’allumer ses phares de jour ou de porter sa ceinture ou d’arborer sa vignette anticonstitutionnelle. On en viendrait presque à souhaiter que ce genre de gamellard soit payé à coups de pieds au cul, ce qui permettrait de diminuer les impôts et/ou d’augmenter le salaire des pompiers, qui eux me semblent largement mériter le leur.

  32. Posté par Samcity le

    Bravo
    Voilà une chose de faite. Après l’islam c’est les banlieues françaises qui débarquent. Personnes ne bouge. Bravo la gauche en générale. Il est trop tard la Suisse est perdue. Bonne journée

  33. Posté par Dominique le

    C est à ça que servent les impôts de plus en plus lourds que nous payons?
    C est effectivement à ça que Lausanne ressemble aujourd hui….les élus ne réagissent pas.
    A cette occasion je remarque qu il est indispensable de conserver de quoi se défendre chez soi, comme c est constitutionnellement prévu chez nous et de ne surtout pas nous soumettre aux desiderata de l Europe!!!
    La confrontation est inéluctable.

  34. Posté par Chouette le

    Honte aux autorités vaudoises qui, par leur laisser aller, permettent à des personnes sans respect de ridiculiser ainsi les forces de l’ordre!

  35. Posté par Claude le

    Comme d’habitude NOS autorités sont bafouées, roulées dans la m… et toujours PAS de réaction (de peur d’émeute, comme en France). J’exige que de tels actes ne se répètent plus. Je paie des impôts pour la sécurité. Je suis exaspéré de voir ce genre de situation où nous sommes toujours montré en position de faiblesse. Réagissons ! Toute cette racaille (financée par NOS impôts) qui se prélasse dans nos rues, soit elle respecte NOS lois et coutumes, soit c’est l’expulsion immédiate à vie !

  36. Posté par Christian Hofer le

    On rappelle que cette ville est tenue par la gauche et l’extrême gauche. Cela signifie une ville très complaisante sur le plan du social et de l’immigration.

    C’est quoi l’excuse des racailles africaines ici?

  37. Posté par Le Taz le

    On est en Suisse, en France ou au Congo??? Et les vaudois ont réussi à élire cette ignoble communiste, quel canton de demeurés!!! Personnellement j’envisage sérieusement de quitter ce canton, même en région périphérique ça devient l’horreur, impossible de faire ses courses sans avoir l’impression de vivre à Bamako!!! Merde quand même…

    DÉNONÇONS CES ACCORDS SCHENGEN QUI DÉTRUISENT NOTRE PAYS AU PLUS VITE!!!

  38. Posté par Bussy le

    Signes avant-coureur des guerres tribales, c’est génial l’enrichissement que ces abrutis nous apportent !

  39. Posté par Christian Hofer le

    Les socialistes ont dû avoir leur petit plaisir matinal en lisant cela. Ils adorent quand les immigrés chassent le flic.

  40. Posté par Jack Palance le

    Et voilà !…ca commence aussi chez nous !….des hordes de petits merdeux sous développés ( des z’enfaaaants d’après les médias) font la loi dans certains quartiers !…arrestation et EXPULSION IMMEDIATE de TOUTE la tribu séance tenante !…[…] Qu’ils comprennent certaines règles….mais voilà……Lôôôôsanne ville de gôôôche, peuplée d’abrutis lobotomisés….et ce n’est QUE le début parce que les métastases vont s’étendre partout…..et nos lâches de politicards ne feront rien…..comme d’habitude !

  41. Posté par Daniel le

    « Ce rappeur congolais albinos de la banlieue parisienne porte constamment une cagoule et scande des punchlines pas très pacifiques. »… fallait vraiment oser édulcorer un article de cette manière.
    Heureusement pour ce policier que sa moto n’est pas tombée en panne à ce moment là… D’ailleurs c’est vrai, que venait faire ce policier à la sortie de l’EPFL? ;)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.