Canada: un Parc Safari réserve un espace pour les prières musulmanes. Des clients appellent au boycott et se font traiter de racistes. (Vidéo)

parc safari

Le zoo québecois s'est défendu après avoir subi des critiques pour avoir permis à un groupe de musulmans de prier sur son site.

Le Parc Safari déclare avoir été l'objet de haine et de commentaires racistes depuis qu'une vidéo a été postée sur Youtube dimanche, montrant des musulmans en train de prier.

On peut entendre une femme crier "nous sommes trop conciliants", pendant qu'une autre déclare qu'elle est opposée aux prières dans les lieux publics.

La direction du zoo a déclaré que les musulmans avaient respecté toutes les directives et auraient été expulsés s'ils ne l'avaient pas fait.

Le Parc Safari déclare que le zoo est un lieu multiculturel.

 

 

 

 

"Nous le répétons: Le Parc Safari est un lieu pour tout le monde, quelle que soit la nationalité, la religion, la couleur, la culture ou l'orientation sexuelle."

"Safari Park regrette que la liberté de religion puisse offenser les gens", a déclaré le zoo dans un communiqué. "En tout cas, ce n'était pas l'objectif.

Le parc animalier soutient sa décision de réserver une place en faveur de l'Association des Musulmans Canadiens (Muslim Association of Canada).

Et cela après que des visiteurs non-musulmans aient commencé à appeler à un boycott du Parc Safari suite à cette réservation pour des prières musulmanes.

Source1 Source2 Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

***********************

Explications de Madame Benhabib sur la situation:

Quand vous allez dans un parc zoologique style Parc Safari, à deux pas de Montréal, vous viendrait-il à l'idée de prier? Bien sûr que NON. D'abord parce que ce n'est pas le lieu. Puis, compte tenu des activités à faire entre les randonnées, le parc aquatique, les balades à dos de dromadaire, l'observation des animaux. Bref, on ne sait plus où donner de la tête.

Pourquoi est-ce que je vous parle de ça aujourd'hui? Car figurez-vous qu'un groupe d'islamistes a décidé d'investir ce Parc, il y a quelques jours, pour y faire une prière collective avec un appel à la prière diffusé par un haut parleur.

Les médias en ont fait leurs choux gras en nous présentant les faits d'une façon totalement superficielle et désincarnée comme à l'habitude, d'ailleurs, à chaque fois qu'ils traitent de la question de l'islamisme. D'une façon générale, leur attitude consiste à présenter les Québécois qui sont contre l'exhibitionnisme religieux comme des intolérants et des racistes alors que ceux qui acceptent de faire leurs visites aux cris d'Allah akbar sont, bien entendu, des gens biens, ouverts d'esprits et inclusifs. Ah!

Pour se faire une idée juste de cet événement au Parc Safari, il faut mettre en lumière l'identité du groupe derrière cette fameuse prière. En effet, qui est-il? C'est le Muslim Association of Canada, la caisse de résonance des Frères musulmans au Canada, organisation classée comme terroriste dans plusieurs pays et qui opère, ici, sur plusieurs niveaux. Bien organisée, structurée et généreusement financée, l'association peut compter sur de puissants soutiens politiques (Parti libéral, NPD), la crédulité de nos médias ainsi que sur la complicité idéologique des "zinclusifs" pour gagner du terrain. Son travail s'appuie aussi sur un large tissu associatif (mosquées, écoles, associations caritatives, journaux) qui lui sert de paravent à la diffusion de l'idéologie islamiste.

Au Québec, la mosquée al-Rawdah constitue le pivot de l'action des Frères musulmans. Comme par hasard, on la retrouve associée à la fameuse prière du Parc Safari. Je connais cette mosquée, j'ai visionné plusieurs des prêches de ses prédicateurs et épluché son site Internet. Je vous invite à le faire: alrawdah.ca C'est très intéressant. En 2012, je dénonçais dans deux articles l’endoctrinement que subissaient les enfants à travers les concours des récitations coraniques. Ce qui m'a valu une poursuite par des parents liés à cette mosquée. Procès que j'ai gagné en 2015.

Le patron de la mosquée, présent tout au long des délibérations, était accompagné de plusieurs de ses membres. Tous des hommes portant une barbe soigneusement taillée, venus pleurnicher à la barre pour m'accuser de colporter dans mes écrits un "discours haineux" à leur endroit. Visiblement, leur comédie n'a pas marché.

Maintenant que nous savons qui est qui et que cette opération du Parc Safari sort directement des officines des Frères musulmans, quelques mots sur la stratégie d'occupation de l'espace. Que vise-t-elle? A créer des tensions et des heurts. Bref, à provoquer des affrontement entre Québécois et islamistes pour justifier la fumisterie du racisme systémique. On veut nous faire croire que les Québécois sont racistes. " "Éduquons"-les à l'ouverture, alors! " Le problème n'est pas l'exhibitionnisme religieux mais le manque d'ouverture des Québécois aux "autres", soutiennent les défenseurs des intégristes musulmans. Je suis même fascinée de voir qu'on va jusqu’à inventer un passé colonial aux Québécois pour les mettre dans le même sac que les Français et les Belges. Tous pareils. Tous coupables. Tous colonialistes.

On comprend par là que les islamistes ne peuvent opérer seuls. Ils ont besoin de relais dans la société civile pour valider leurs discours et donner un sens politique à leur militance. Malheureusement, de nombreux idiots utiles se mettent au service de ces fossoyeurs de la vie et de la liberté.

C'est pourquoi il est important de combattre les islamistes et leurs idiots utiles d'une façon intelligente en défendant une ligne ferme face au totalitarisme et en réitérant notre attachement à la démocratie.

Mes remerciements à Patrick Stocco et à Djemila Benhabib pour son explication

20 commentaires

  1. Posté par Marc Leblond le

    Amener des colonnes de son Et mettre à fond lors de leur bouffonneries

  2. Posté par Gilles Hardy le

    C’EST DE L’APLAVENTRISME PUREMENT ET SIMPLEMENT, ET QUAND LE QUÉBEC VA SE RÉVEILLER IL SERA PEUT-ÊTRE TROP TARD … IL FAUT CESSER DE S’EXCUSER D’ÊTRE CHEZ-NOUS COMME LE DISAIT SI BIEN RENÉ LÉVESQUE.

  3. Posté par Larry le

    Laissons les pas faire calvaire,votons PQ aux prochaines élections et en attendant boycottez le zoo,j’imagine qu’il(le zoo)on dû avoir une belle somme d’argent pour avoir accepté ce rassemblement de mécréants dignes de l’enfer

  4. Posté par Larry le

    Mais c’est quoi qu’il faut faire contre ça???

  5. Posté par Panache l'Écureuil le

    Dans le moindre interstice où ils se radinent, les mahométans nous offrent 365 jours par an un spectacle digne d’un zoo ambulant, gratis en plus!

  6. Posté par Koenig le

    C est de la provocation ,boycotter ce zoo ,toujours et encore les musulmans qui font parler d eux …c est un cancer de l humanité cette religion et ces pratiquants

  7. Posté par Ray le

    Les accommodants et les bien pensants changeront bien d’idée lorsqu’un matin , ils s’instaleront dans un parc pres de leurs habitations pour crier leurs prières a tu-tete . Ce sont des musulmans intégristes qui ne veulent pas s’adapter aux valeurs de leurs pays d’acceuil .

  8. Posté par Ginette Lapointe le

    Encore une fois il gagne pour répandre leurs tentacules dédaigneuses sur notre mode de vie..Je dirai toujours qu’il y a un temps un lieu pour prier…et s’amuser ..Alors je dis que le parc safari n’est pas un lieu de prière..Et cette association est celle des frères musulmans,organisation déclarée terroriste dans plusieurs pays..Une façon de propager l’islamisme…même dans nos ères d’amusements…Sa-fa rire-plus personne..sauf eux..

  9. Posté par pierre frankenhauser le

    Ces bactéries vont effrayer les animaux voisins, avec leurs « concerts de musique » plutôt ou cancer de muezzin. Leur but est clairement s’occuper le terrain quotidiennement afin que les autochtones rééduqués par les merdias mainstream finissent par banaliser l’inacceptable, que cela entre insidieusement dans les mœurs des pays occidentaux. C’est du prosélytisme hyper agressif, de la colonisation cultuelle et culturelle. Les canadiens ne pourront pas compter sur leur Premier ministre Rustine Trou d’air pour s’y opposer. Je n’ose même pas imaginer une bande de Chrétiens qui tenteraient de se réunir sur une place de Riyad pour prier notre Seigneur avec des crucifix à la main. Il n’y aurait aucun survivant!

  10. Posté par Dan Ruegsegger le

    Cela ne nous viendrait pas à l’idée de prier dans un parc zoologique, dit Madame Benhabib. Il faut savoir qu’un musulman pratiquant prie cinq fois par jour, à des moments précis déterminés par la course du soleil, du moment précédant son lever jusqu’à la tombée de la nuit. Ne pouvant rejoindre une mosquée à chaque fois, en vertu de la liberté de pratiquer sa religion, il exigera de pouvoir prier où qu’il se trouve, d’où les demandes de salles de prière sur les lieux de travail ou dans les magasins.

  11. Posté par Nicolas le

    Et si on organisait un safari?

  12. Posté par Carole le

    Et oui, ils n’ont aucune limite, ils demandent toujours plus, parce qu’en fait, comme ils le prédisent depuis longtemps, ils veulent nous envahir…, certains réseaux sociaux arabes nous en donnent la preuve… et pendant ce temps, nous devons arrêter les fêtes, les crèches, le porc, les crucifix, etc, etc, demain es shorts, les minijupes, le maquillage, les cheveux en liberté, les terrasses de café, les bikinis..

  13. Posté par colt seavers le

    les prières musulmanes c est une façon d occupé un territoire et de l islamiser comme une banlieue en France ou en suède , s accaparer l espace publique c est conquérir un territoire et y revenir chaque jour et s y implanter définitivement et chasser les mécréants de ces endroits

  14. Posté par Sergio le

    Lorsqu’un lieu est déclaré multiculturel, cela équivaut à dire favorable aux muslims au détriment de tous les autres.

  15. Posté par Claude le

    En Suisse, on a bien une fosse aux ours à Berne. Je ne pense pas que ceux-ci croqueraient du muzz … quoi que … Il y a des lieux de prières (Mosquées) ils faut qu’ils en rajoutent une couche. S’ils désiraient tellement s’intégrer, ils feraient cela dans la discrétion. Nous, non-musulman, nous n’acceptons pas ce genre de démonstration qui ressemble à de la PROVOCATION !

  16. Posté par Citoyen outré le

    En général, nous sommes beaucoup trop conciliants avec cette « religion » intrusive, invasive et qui n’a pas sa place dans notre société. Essayez donc de demander une dérogation pour boire un coup ou manger du cochon dans les pays musulmans. Vous pourriez vous faire lyncher. C’est ça leur tolérance !

  17. Posté par Thierry le

    C’est effectivement une inversion des comportements : Ce n’est plus à ceux qui viennent d’arriver à s’adapter mais à ceux qui accueillent de le faire.

  18. Posté par Fanfouet le

    Il n’est pas précisé de quel côté des barrières se situe la zone dévolue aux musulmans…

  19. Posté par Bussy le

    Si les naturistes québécois demandent une place, ils l’auront ?
    Si les islamistes sont bienvenus, un groupe néonazi aura donc aussi droit à sa place ?
    Et si cette place allouée aux musulmans était strictement réservée aux musulmans, par réciprocité, est-ce qu’il pourra y avoir des places interdites aux musulmans ?
    Les islamistes ont apparemment utilisé un haut-parleur : donc les autres peuvent aller dans ce parc et écouter de la musique plein tube ?
    Enfin dernière question : est-ce que les lions mangent de l’idiot utile ?

  20. Posté par LeTaz le

    Et s’ils mettaient l’espace de prière dans l’espace réserver aux grizzlis? Je ne sais pas, je cherche des solutions qui conviennent à tout le monde ;-)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.