Le Matin : nouveau sermon en faveur de l’invasion migratoire

bateau-pneumatique-migrants

Cléa Favre sévit à nouveau dans LE MATIN ce samedi 8 juillet 2017 :

«  LES ONG, CES PARFAITS BOUCS EMISSAIRES »

« ASILE : L’Europe veut mettre au pas les organisations qui sauvent les migrants en Méditerranée. Pourtant, elles remplissent une mission abandonnée par Bruxelles.

Interdiction d’entrer dans les eaux libyennes ou d’émettre des signaux lumineux pour faciliter le départ des embarcations de migrants, obligation de dévoiler ses sources de financement  ou d’accueillir à bord de son navire les officiers de justice qui enquêtent sur les trafics d’être humains... [...]

Ce recadrage a lieu dans un climat de critiques et d’incriminations graves ouvert en décembre dernier déjà par l’agence européenne Frontex. Celle-ci avait alors évoqué une collusion possible : des navires des ONG récupéreraient directement les migrants en mer depuis les embarcations des passeurs. Frontex accusait aussi les organisations de « soutenir » l’action des réseaux criminels, en prenant en charge les migrants toujours plus près des côtes libyennes, amenant les passeurs à charger davantage les bateaux, sans fournir suffisamment d’eau et de carburant. [...]

Toutes ces allégations ont été balayées en mai dernier par une commission d’enquête du Sénat. Mais « le mal est fait et les dégâts d’images restent», déplore Aurélie Ponthieu, chargée d’affaires humanitaires à Médecins sans frontières.

Reste un argument tenace : celui de créer un « appel d’air ». « Là encore, il n’y a aucune preuve que les sauvetages encouragent les traversées. Les arrivées augmentent en permanence depuis 2014, donc bien avant la présence des ONG », contre-argumente Aurélie Ponthieu. [...] »

 

Puis Cléa Favre interviewe Sarah Progin-Theuerkauf, professeur en droit européen des migrations à l’Université de Fribourg, Fabienne Lassalle, directrice générale adjointe de SOS Méditerranée, et Christin Achermann, de l’Université de Neuchâtel.

Sarah Progin-Theuerkauf: « L’Union Européenne est dépassée. L’Italie n’en peut plus. Il faut un bouc émissaire. »

« Fabienne Lassalle va plus loin. Pour elle, il s’agit clairement d’une diversion. « Bruxelles veut porter l’attention ailleurs, alors qu’elle est en train de renforcer son appui aux gardes-côtes libyens. Une stratégie à laquelle nous nous opposons.» […]

« SOS Méditerranée s’insurge aussi contre le fait que les menaces de groupes d’extrême droite ne font pas l’objet de condamnation publique. Pas même début juin, quand des militants ont cherché à empêcher l’« Aquarius » de quitter le port pour une mission. « Si l’on ne peut plus faire notre travail, la seule chose qui va changer, c’est qu’il y aura davantage de morts », conclut Aurélie Ponthieu. »

 

***********

Cet article, sur deux pages, est illustré par un bateau pneumatique rempli à ras bord d’Africains, avec la légende : « Les ONG craignent des restrictions de la part de l’Europe, qui les empêcheraient de sauver des vies »

Cléa Favre pense aux vies des Africains qui se déversent sur l’Europe, jamais elle n’aura une petite pensée pour les autochtones européens qui ont été/sont/seront massacrés lors d’attentats djihadistes, ni aux contribuables européens mis en esclavage pour entretenir ses dangereux protégés parasites qui sont en train de détruire à jamais la civilisation occidentale millénaire.

Cléa Favre fait partie de la même clique à but « alimentaire » que celle des ONG et des soi-disant spécialistes des migrations. Tous se nourrissent du désastre de l’invasion. Elles s’octroient le droit de cataloguer comme « extrême droite » tous les opposants à leur projet mortifère et les jugent condamnables.

De plus, en s’affichant comme des juges moraux désintéressés et soucieux du bien commun, elles prétendent être du côté du bien.

Malgré leurs salaires très confortables, tant au niveau matériel qu’en termes de reconnaissance sociale, elles n’admettront jamais qu’elles défendent leur croûte et des idées de l’extrême gauche.

Cenator, 10 juillet 2017

13 commentaires

  1. Posté par LeTaz le

    @Bilou
    Il se trouve que les femmes utilisent plus la partie limbique de leur cerveau, la partie qui est à l’origine des émotions. Il n’y a pas ici de jugement de valeur, juste une différence de fonctionnement, raison pour laquelle les hommes manquent parfois de sensibilité. De ce fait les femmes sont plus émotionnelles que les hommes (il y a naturellement des exceptions dont vous faites probablement partie), elles sont donc aussi plus facilement manipulables.

    Maintenant, la mafia qui nous manipule depuis un bon moment, sait cela, c’est pourquoi ce sont les socialistes (internationalistes) qui se sont battus pour obtenir le droit de vote des femmes! Ça n’est pas par humanisme ou désir d’égalité, la vraie raison c’est qu’ils voulaient des électeurs plus facilement influençables émotionnellement afin de faire passer leurs idées au sein de systèmes démocratiques. C’est aussi pour cette raison que nous retrouvons beaucoup de femmes chez les socialistes et dans ces ONG.

  2. Posté par Claude le

    @Poretti Giorgio
    Votre phrase est TRÈS intéressante : »Nous, occidentaux, en accueillant nos hôtes nous devons nous comporter comme les patrons de la maison, en leur faisant bien saisir que des règles existent sur lesquelles on ne peut pas transiger » –> C’est la base de leur intégration ! Nos pays occidentaux font des efforts louables, mais qui sont un peu utopiques.
    @LeTaz
    Merci pour ces informations. La création de partis souverains risque d’être chaotique. La violence (guerre civile) risque d’être TRÈS chaotique et dévastatrice !

  3. Posté par Vengeur le

    @ Bilou @Palance,
    Le problème n’est pas La Femme, mais ce que certaines ET certains en font…il est aussi clair que lorsque l’on voit et entend ceux et celles qui soutiennent ces ong par « humanisme et tolérance » il faut bien reconnaître que le sexe féminin est majoritaire….d’ou peut-être la réaction mal ciblée de Palance….

  4. Posté par LeTaz le

    @Claude
    Qui finance les ONG? Hormis Soros, très probablement les mêmes familles de banquiers qui ont financé à l’époque la pseudo révolution bolchevique. Celles qui ont créé la FED en 1913 s’octroyant en même temps le droit de fabriquer le dollar… Ceci explique pourquoi nos gouvernements ne font absolument rien, nos élus sont les marionnettes de ces banquiers, ils ont financé leurs campagnes électorales, promus leur image par le biais des médias qu’ils contrôlent également. Voilà pourquoi il ne se passe rien!!!

    La seule manière de s’en sortir, sauf la violence, c’est de mettre au pouvoir les partis souverainistes, tous les autres partis sont sous contrôle de cette mafia!

    Commencez-vous à comprendre pourquoi les nationaux-socialistes sont arrivés au pouvoir en Allemagne???

  5. Posté par Chouette le

    Entièrement de l’avis de « succube » et de « Claude »!

    Pour quelles raisons les gouvernements laissent faire ces ONG depuis si longtemps???

    Autre grande interrogation : comment la population peut-elle encore consulter et se fier aux médias romands lorsque l’on sait de quel bord elle penche???

  6. Posté par Poretti Giorgio le

    NICOLAI LILIN :
    « Si nous sommes nous-mêmes les premiers à ne pas respecter nos origines, comment penser que les autres le feront à notre place ? »
    Écrivain d’origine sibérienne, naturalisé italien, auteur entre autres de Educazione Siberiana (Einaudi), un véritable phénomène littéraire, a grandi en Trans-Istrie, pas trop éloigné de la Crimée, du Donbass et de Doneck… il sait donc de quoi il parle.
    Récemment nommé attaché culturel de la République du Doneck pour l’Italie, il se dit très fier de cela.

    « L’identité est fondamentale, et c’est une valeur que nous sommes sur le point de perdre. » C’est peut-être pour cela que j’écris, et c’est pour cela que certains « circuits politiques » m’ont étiqueté comme extrémiste. Mais, si respecter ses propres origines et son identité propre c’est de l’extrémisme, alors j’en suis particulièrement fier ! Le respect pour le monde et pour cette société multiculturelle doit partir du respect pour soi-même. Si une personne se laisse piétiner, s’il n’est pas attaché à ses propres origines, c’est une personne à la dérive, vide, et qui n’apprendra jamais à avoir du respect pour les autres. Et c’est exactement cela que veulent faire les multi (voire supra) nationales : disposer d’individus obéissants qui ne se posent aucune question sur ce qu’ils font, ni qui ils sont.
    Concernant les fortes tensions en Crimée, Donbass et Doneck, il faut retenir qu’en Ukraine le conflit fomenté par l’Occident a culminé par un coup d’état piloté par les USA et une « partie politique » européenne. Des faits étranges se sont passé et sont en train de s’y passer ; à partir de soi-disant « nazis », mais en réalité financés par de l’argent des banquiers judéo-américains (?), qui sont passés à l’action en massacrant ses propres compatriotes… sur ordre d’un président afro-américain. C’est un comble. Inimaginable ! J’aurais bien aimé rester neutre dans ce conflit parce que les Ukrainiens sont mes frères, mais je me suis rangé aux cotés des Républiques Populaires de l’Est de l’Ukraine pour ce simple motif : je crois aux valeurs de liberté et d’autodétermination des peuples. Et je comprends donc les politiques russes sur ces conflits. L’on est en présence d’un conflit entre Ukrainiens qui divergent sur comment gérer leur Pays. Ceux de l’Est ne veulent absolument pas être gouvernés par un gouvernement golpiste, commandé par des oligarques étrangers qui sont arrivés jusqu’à nommer ministre un lituanien d’origine américaine ! Nulle part on n’a vu une aberration pareille ! Mais mon espoir est que ce carnage soit bientôt terminé. Un pronostique ?
    Les régions qui se sont détachées de l’Ukraine demeureront autonomes. Déjà par le fait que le Gouvernement de Kief, pour se les réapproprier, devrait les reconquérir militairement en massacrant tout le monde. Ce régime, issu d’un coup d’état, a commis une grave erreur d’avoir fait couler le sang d’innocents quand une réelle possibilité d’entente entre personnes responsables était encore faisable. Les représentants de toutes les Républiques y croyaient et ont cherché un accord, mais beaucoup ont été soit tabassés, soit assassinés sans aucune retenue. Maintenant croyez-vous pouvoir trouver un seul citoyen de l’Est qui voudrait retourner sous un gouvernement qui a tué ses propres parents ou ses amis ? Tant que le gouvernement ne changera pas radicalement, une réunification est impensable.
    Sur christianisme et islamisme, pourraient-ils vivre ensemble, en paix ? Je suis absolument sûr qu’ils le peuvent… et le doivent. L’histoire l’a prouvé et des modèles de vie conjointe ont existés entre ces deux communautés, et ont réussi, mais toujours étant subordonnées au respect de toutes les règles définies. Mais si, comme aujourd’hui, les politiciens biffent tous les règlements et ouvrent la porte aux envahisseurs en privant de leurs droits les autochtones, on crée une situation de conflit avec les islamiques qui, nous voyant faibles, abusent tout naturellement du pouvoir quand ils se rendent compte qu’ils peuvent réussir à l’exercer. Cela signifie une folle mort de la démocratie. Nous, occidentaux, en accueillant nos hôtes nous devons nous comporter comme les patrons de la maison, en leur faisant bien saisir que des règles existent sur lesquelles on ne peut pas transiger.
    « La dignité, une fois perdue ne revient plus. » Je l’ai écrit. L’Occident a-t-il encore une dignité ? Bien sûr… Un adage hébraïque que mon arrière-grand-mère répétait toujours : « Tant qu’il existe dans le monde au moins un juste, le monde aura mérité d’exister. » Et, tant qu’il subsistera des personnes qui continuent à penser, chercher la vérité, se questionner, sans se faire corrompre, cela signifiera que nous n’avons pas perdu la dignité. Nous devrons quand même continuer de lutter pour sauver nos valeurs, car nous ne pouvons pas aller de l’avant ainsi, longtemps. Si nous ne « récupérons » pas notre dignité nous « gâterons » aussi nos hôtes en les transformant en méchants hors la loi pour obtenir ce qu’ils veulent, faute de ne pas être capables de leur expliquer et de leur montrer ce qu’il faut absolument faire pour l’obtenir sans détruire nos propres règles. » (Sic)

    Source: Mattia Sacchi, intervista – Mattinonline – 10.07.17
    – Traduit, adapté et remanié, GiPo –

  7. Posté par Bilou le

    @ Jack Palance, votre problème se situe ailleurs que dans le problème de l’invasion migratoire…

  8. Posté par pierre frankenhauser le

    Pendant ce temps, la propagande de la RTS continue. Pour l’invitée, les migrants sont obligés de quitter la Libye car c’est devenu un pays très dangereux. D’accord sur la dangerosité de ce pays, mais les migrants n’ont rien à faire en Afrique du Nord, personne ne leur a demandé d’y aller, et ils ne sont pas obligés de quitter la Libye pour l’Europe, mais pour l’Arabie saoudite ou retourner dans leur pays d’origine pour travailler à son développement.
    Par ailleurs, cette gourdasse soutient que les médias ne montrent pas la réalité, en ne montrant que des hommes jeunes (ce qui inquiètent les Européens). Chercherait-elle à nous faire croire que la majorité des envahisseurs seraient des enfants innocents, des femmes sans défense et des vieillards tranquilles venus finir leur vie en paix ? Franchement, elle se fout de nous:

    http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/forum/8749054-un-projet-contre-la-banalisation-du-drame-des-migrants-interview-de-cristina-del-biaggio.html

    Vive l’Australie et la Hongrie!

  9. Posté par Claude le

    Qui subventionne les ONG, quel qu’elles soient ? (Seulement Soros ?). Actuellement aucune ONG ne présentent de transparence financière. C’est étonnant. Dans quels buts sont utilisées les ONG ? Est-il vrais que ces ONG font de la traite d’êtres humains entre l’Afrique du Nord et l’Europe ? Est-ce que la marine italienne ne serait pas un peu (beaucoup) complice dans ce trafic à grande échelle ?

  10. Posté par Jack Palance le

    Et encore et toujours une grande majorité de bonnes femmes complètement déconnectée de la réalité !…..et ca veut faire de la politique ?….et diriger le monde ?….continuez ainsi !….me réjouirai presque que quant les barbus auront pris le pouvoir….toutes ces connasses devront fermer leurs clapet et marcher 3 mètres derrière la « richesse culturelle » que ces bourriques auront tant défendu !….la femme (en général) me dégoûte de plus en plus !

  11. Posté par succcube le

    n’importe qui peut avoir une organisation non gouvernemental voila ou est le problème ,le bien commun ou l’organisation d’une société n’appartient pas a des dit ONG , il est plus qu’évidant que l’argent ne tombe pas du ciel pour ces organisations plus que mafieuse qui s’octroie des droits qu’ils ne possèdent pas.

  12. Posté par Mouchotte le

    C’est toujours tellement plus facile de donner des leçons de générosité quand on n’a pas à en faire les frais.
    Moi aussi, je suis pour la Multiculturalité, mais tant que je suis à l’abri de celle-ci, dans un quartier de Blancs (la Multiculturalité avec des Allemands et des Suédois, c’est quand même moins risqué), avec un digicode à l’entrée de mon immeuble, un système d’alarme dans mon appartement; que je me déplace avec ma propre voiture, qui elle aussi a une alarme; que les foyers pour immigrants se trouvent loin de chez moi; que je ne dois pas payer d’impôts supplémentaires, à cause des coûts astronomiques de cette invasion migratoires; que cela ne menace pas mon emploi; que je peux maintenir mon train de vie; que je peux quitter ce pays si les choses tournent mal, et aller vivre là où il y a des gens comme moi mais heureusement pas de Multiculturalité.
    Comme je suis beau et généreux, pourquoi tout le monde n’est pas comme moi?

  13. Posté par Bussy le

    Avec la méthode australienne : zéro mort et pas d’invasion de parasites.
    Avec la méthode des ONG et ceux qui les soutiennent encore : des milliers de morts, des milliers de pauvres inadaptés qui vont avoir une vie encore plus misérable en Europe qu’ils ne l’auraient eu en Afrique.
    « Si l’on ne peut plus faire notre travail… » dit cette Aurélie Ponthieu…. donc il s’agit bien d’un boulot.. qu’elle veut garder. Mais a-t-elle pensé aux conséquences de ce qu’elle fait ? Arrivée massive de gens inemployables qui vont couler les finances publiques, islamisation de l’Europe (se réjouit-elle de porter la buka ?), à terme Europe qui va sombrer dans des guerres tribales et religieuses….. et une misère noire !
    Bravo, beau tableau !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.